Isabelle Bhend | 30.10.2017

Appels publicitaires indésirables: que pouvez-vous faire?

Les appels publicitaires indésirables sont agaçants. Tant pour les personnes assurées que pour l’assureur. Car les personnes qui appellent sont la plupart du temps des intermédiaires douteux qui promettent des primes impossibles pour l’assurance de base, en donnant de fausses indications. Nous avons rassemblé quelques conseils pour vous aider à bien réagir en cas d’appels publicitaires indésirables.

Ceux et celles dont le nom est suivi d'un astérisque dans le bottin téléphonique ne peuvent pas être contactés par téléphone sans autorisation. Malheureusement, cette règle n’est pas toujours respectée. Les centres d'appel qui sont à l'étranger mais appellent avec un numéro suisse et qui cherchent à obtenir des rendez-vous pour un conseil, de manière parfois agressive ou en donnant de fausses informations, sont une source de mécontentement. Les personnes qui appellent souhaitent, prétendument au nom de Visana ou d'autres assureurs-maladie, attirer l'attention sur des offres avantageuses ou des modifications de prime à venir. La prudence est de mise, en cas d’appels de ce type.

Un seul centre d’appel et des intermédiaires indépendants

Nous ne collaborons qu’avec un seul centre d’appel, qui est habilité à effectuer des appels sur mandat de Visana. Cette entreprise suisse est certifiée et se tient rigoureusement à la totalité des dispositions légales, notamment le respect de l'astérisque dans le bottin téléphonique. Les personnes appelant depuis de tels centres d'appel douteux semblent souvent être bien informées sur des détails relatifs aux assurances conclues ou au statut familial. La source de leurs informations n'est pas connue, mais il est certain que ce n'est pas Visana. Nous ne transmettons pas de données sur notre clientèle à des tiers, une priorité absolue étant accordée chez nous à la protection des données.

Commiuniqué Appels publicitaires indésirables

Appels publicitaires indésirables: que pouvez-vous faire?

  • Ne livrez aucune indication concernant votre personne ou vos couvertures d'assurance.
  • Ne corrigez pas les indications erronées que l'on vous donnerait.
  • Attention aux sondages téléphoniques. Ils s'agit souvent de prétextes afin de se procurer des informations.
  • Demandez à la personne qui appelle de vous donner son numéro de registre. Vous pouvez ensuite le contrôler sous surveillance des intermédiaires.
  • Notez la date, le nom de l'entreprise et le nom de la personne qui appelle, ainsi que son numéro de téléphone.

Informations sur l'auteur

Isabelle Bhend

Je travaille au sein de la Communication d’entreprise de Visana depuis 2014. Mes amis/es me disent souvent: la caisse-maladie? Quel ennui! Mais pas pour moi. Je m’intéresse beaucoup à l’évolution du contexte économique et politique. Et en tant que passionnée de nouvelles technologies, je suis très heureuse de participer à des projets de numérisation au sein de l’entreprise. Adepte de randonnée, de ski, de plongée, mais aussi de voyages, je suis très active dans ma vie privée.