Anita Brechbuehl | 05.09.2017

Escapade au Tessin: mes lieux favoris

Prolonger un peu l'été, c'est possible par exemple dans la région la plus ensoleillée de Suisse. Le Tessin est une destination idéale en automne pour tous celles et ceux qui souhaitent encore profiter d'un week-end de soleil et d'un climat automnal clément. En plus des visites incontournables, comme Ascona, Locarno, le val Maggia et le val Verzasca, des régions moins connues offrent également de beaux paysages et des villages pittoresques. J'ai sélectionné pour vous mes trois favoris, hors des sentiers battus.

Malcantone

Le paysage de petites collines qui s'étend d'Agno au mont Lema détient des atouts de taille en automne. Cette région produit un excellent vin et dispose de forêts ancestrales de châtaigners. Les châtaignes étaient à l'époque un élément de l'alimentation de base de la population tessinoise. Aujourd'hui, il est possible de partir à la découverte de ce paysage culturel sur un sentier didactique. Le Sentiero del Castagno s'étend sur une distance de onze kilomètres et traverse des villages idylliques et des forêts de châtaigners et de bouleaux de l'Alto Malcantone.

Carona

Le village d'artistes de Carona fait partie de la commune de Lugano et se situe entre San Salvatore et Monte Arbostora, au-dessus du lac de Lugano. Le portail d'entrée du village est si étroit que le bus postal arrive tout juste à le franchir et les petites ruelles portent tant à confusion au premier abord, que nous nous étions justement engagés dans la mauvaise direction, lors de notre visite. Mais une fois familiarisés avec ce dédale de ruelles, le charme de Carona fera un effet garanti. Ce village de 800 habitantes et habitants est connu depuis des siècles pour ses tailleurs de pierres, sculpteurs, stucateurs et architectes, qui lui ont donné son charme. L'auteur allemand Herman Hesse appréciait aussi ce village comme lieu de retraite.
Le temps semble s'être arrêté à Carona et sur la Piazza Montaa, on peut se laisser voyager en pensées à l'époque où la maison de Meret Oppenheim, juste au bord de la place, était un lieu de rendez-vous prisé d'éminents artistes.
Un détour par le jardin botanique Parco San Grato fait partie de toute excursion à Carona. Bien que les rhododendrons soient déjà passés en automne, la magnifique vue sur Carona et le lac de Lugano est une raison suffisante pour ne manquer sous aucun prétexte une visite de cet endroit enchanteur. 

Monte San Giorgio

La particularité du Monte San Giorgio, au-dessus de Riva San Vitale, surplombant le lac de Lugano, ne se laisse pas découvrir au premier coup d’œil. Son secret réside dans les pierres. Elles sont en fait si riches en fossiles, que l'UNESCO a classé le Monte San Giorgio au patrimoine mondial en 2003. D'un point de vue géologique, cette montagne est une partie d'Afrique au milieu de l'Europe. Mais même sans connaissances géologiques, une balade au Monte San Giorgio vaut la peine en raison de la magnifique vue dégagée dont on jouit du sommet. Pour y arriver, on ne peut compter que sur ses propres muscles, car le téléphérique ne va pas jusqu'en-haut. La montée débute à Brusino Arsizio. De là, le téléphérique nous emmène jusqu'à Serpiano. Puis, en marchant jusqu'au sommet, on devrait toujours jeter un œil attentif au sol. On découvrira peut-être un fossile. Celles et ceux qui souhaitent découvrir l'histoire géologique de la région et s'informer de façon plus détaillée dans le domaine des fossiles peuvent s'arrêter au musée des fossiles de Meride. Les trouvailles les plus significatives de la région y sont présentées. 

Informations sur l'auteur

Anita Brechbuehl

Depuis 2012, Anita Brechbühl raconte sur son blog travelita.ch ses excursions d'un week-end, ses visites de villes et ses grands voyages. Fidèle à sa devise «le monde commence sur le pas de la porte», elle sillonne souvent les vallées sinueuses des Alpes suisses. Son appareil photo ne la quitte jamais et lui permet d'immortaliser les plus beaux moments pour les lecteurs et lectrices de son blog.