Isabelle Bhend | 29.08.2017

Voici pourquoi les primes augmentent en 2018

Chaque année, les primes des caisses-maladie augmentent. Mais pourquoi donc? Nous avons discuté des raisons avec Stefan Wilms (responsable du ressort Finances) et vous présentons les principales nouveautés.

Vous demandez-vous aussi pourquoi les primes des caisses-maladie augmentent chaque année? Notre apprentie Sarah Hauser a interrogé un spécialiste en la matière: Stefan Wilms, responsable du ressort Finances, explique dans l’entretien vidéo les raisons justifiant la hausse des primes.

Interview avec Stefan Wilms, responsable du ressort Finances

En résumé, on peut dire que les primes augmentent en raison du progrès médical et de la demande croissante en prestations médicales. Aujourd’hui, environ 96,5% des primes sont utilisés directement pour le paiement des prestations médicales, par exemple les factures d’hôpital, les traitements et les médicaments. Le montant de la prime est calculé à partir de la quantité de prestations sollicitées et de leurs coûts.

Le lieu de domicile fait partie de l’équation

Pourquoi payez-vous par exemple des primes plus élevées à Zurich que dans des villes plus petites? Plus un canton compte de médecins, d'hôpitaux et de pharmacies, plus les coûts, et donc les primes, sont élevés. Si vous vivez dans une ville telle que Zurich, Berne ou Genève, vous payez certes des primes plus élevées pour l’assurance de base, mais vous profitez parallèlement d’une offre plus vaste en méthodes de médecine alternative, telles que l’acupuncture, l’ostéopathie ou l’homéopathie. Ces offres, entre autres, sont souvent couvertes par l’assurance complémentaire.

Changement de groupe d’âge pour les personnes nées en 1999 et 1992

Dès que vous atteignez l’âge de 18 ans révolus, vous passez automatiquement, pour des raisons légales, dans la catégorie d’âge supérieure. Le rabais accordé jusque-là sur les primes étant supprimé, il peut en résulter une hausse de votre prime. Les primes augmentent à nouveau pour des questions d’âge l'année du 25e anniversaire.

Les principales nouveautés en 2018

Deuxième avis médical

Désormais, les personnes assurées disposant d’une assurance de base ou d’une assurance complémentaire Hôpital ou Indemnités journalières d’hospitalisation peuvent obtenir gratuitement un deuxième avis médical. Que ce soit en cas de maladie ou d’accident.

Supplément de prime pour la contribution à la promotion de la santé

La loi sur l’assurance-maladie (LAMal) prescrit aux assureurs-maladie de prélever une contribution pour la promotion de la santé à tous leurs clients/es disposant d’une assurance de base. En janvier 2018, cette contribution passera de 3 fr. 60 à 4 fr. 80.

Modifications des rabais dans les contrats collectifs

Dorénavant, des rabais ne peuvent être accordés dans le cadre de contrats collectifs que si le collectif assuré génère moins de coûts que les personnes assurées individuelles. Les rabais sont calculés par produit. Si l'octroi d'un rabais est justifié, le collectif assuré bénéficie du même rabais que jusqu'à présent, voire d'un rabais plus élevé. Si ce n’est pas le cas, le rabais est adapté en conséquence au 1er janvier 2018.

Informations sur l'auteur

Isabelle Bhend

Je travaille au sein de la Communication d’entreprise de Visana depuis 2014. Mes amis/es me disent souvent: la caisse-maladie? Quel ennui! Mais pas pour moi. Je m’intéresse beaucoup à l’évolution du contexte économique et politique. Et en tant que passionnée de nouvelles technologies, je suis très heureuse de participer à des projets de numérisation au sein de l’entreprise. Adepte de randonnée, de ski, de plongée, mais aussi de voyages, je suis très active dans ma vie privée.