Anita Brechbuehl | 11.08.2017

Prendre de la hauteur. Week-end de randonnée dans le Valais

Lorsque le week-end arrive, je sors de la ville pour retrouver la nature, que je préfère découvrir à pied. La randonnée permet en effet de concilier idéalement l'aspect sportif et la découverte de la nature. Résultat: on se sent totalement régénéré/e. Cette saison, j'ai un faible tout particulier pour le canton du Valais. Avec ses nombreuses vallées latérales, il offre une multitude de sentiers de randonnée variés. Je vous propose aujourd'hui de découvrir mes itinéraires favoris du moment et qui sait, peut-être aurez-vous un coup de cœur pour l'un d'entre eux.

Le glacier d'Aletsch

Le Bisse du Ro

Le Bisse du Ro

La randonnée des cinq lacs à Zermatt

La vallée magique du Lötschental

Au fin fond du Lötschental, c'est la nature à l'état pur. Avec ses maisons valaisannes en bois noirci par le soleil, cette vallée est l'une des plus authentiques que je connaisse. Elle se termine près du Langgletscher, qui s'étend jusqu'au Lötschenlücke. Mon itinéraire favori du moment débute près de Fafleralp. De là, le sentier grimpe doucement jusqu'à l'alpage de Guggistafel et se poursuit jusqu'au merveilleux Guggisee. Il faut alors un peu d'endurance, car il reste encore 350 mètres de dénivelé à gravir jusqu'au refuge Annenhütte. Mais l'effort en vaut la peine! Là-haut, une vue phénoménale et une part de gâteau bien méritée vous y attendent. La descente passe par le paysage morainique du Langgletscher et la bouillonnante rivière Lonza, jusqu'au lac du Grundsee aux eaux turquoise. Pour cette boucle qui comprend 650 mètres de dénivelé au total, il faut prévoir environ quatre heures.

Le sentier panoramique d'Aletsch

Un grand classique qui mène en deux étapes de Belalp jusqu'à Fiescheralp, en passant par Riederalp. Le tronçon depuis Bettmerhorn en direction du lac de Märjelen constitue le point phare de cet itinéraire. Cette randonnée d'environ deux heures longe le glacier d'Aletsch, offrant un panorama impressionnant sur le paysage glaciaire. Au lac de Märjelen, je vous recommande une halte gastronomique au restaurant Gletscherstube, avant de repartir soit par la crête, soit par le tunnel, jusqu'à Fiescheralp. Un parcours agréable sans grosses montées, pour lequel il faut prévoir environ trois heures et demie de marche.

Le Bisse du Ro

Pour cette randonnée, il ne faut pas avoir le vertige. Le parcours débute près du lac de Tseuzier dans la région de Crans-Montana. L'arrivée en car postal est déjà un spectacle en soi, en raison de l'étroitesse des routes. De là, le sentier de randonnée prend la direction de Crans-Montana. Le Bisse du Ro commence peu après «La Comalire». Ces canaux historiques jouissent d'une longue tradition dans le Valais; aujourd'hui, il est possible de découvrir une bonne partie d'entre eux en empruntant les chemins qui les longent. Le Bisse du Ro a été canalisé dans des conduites souterraines dès le milieu du 20e siècle. La randonnée qui longe l'ancien cours d'eau est une véritable aventure et permet de découvrir de manière impressionnante la construction qui a irrigué le versant sud et nécessité une bonne dose de témérité. Frissons garantis lors de cette randonnée d'environ trois heures.

La randonnée des lacs et ses splendides panoramas

La randonnée des cinq lacs à Zermatt est un classique absolu et un régal pour les yeux. Elle débute à Sunegga, et monte jusqu'au Stellisee. Par beau temps, on peut y faire de superbes photos du Cervin se reflétant dans les eaux du lac. La deuxième halte au Grindjisee a également son charme. Il s'agit en effet du seul des cinq lacs à être entouré de mélèzes. De là, la randonnée se poursuit jusqu'au Grünsee et au Moosjisee et s'achève près du Leisee à hauteur de Sunnegga. Pour ce parcours, il faut également prévoir environ quatre heures de marche. En cas de petit creux, n'hésitez pas à vous arrêter à Findeln: d'excellents restaurants de montagne vous y attendent.

Le plus beau village du Valais

Dans le Val d'Anniviers, le stress n'a pas sa place. On y trouve calme et apaisement, ainsi qu'un vaste réseau de sentiers de randonnée. Un détour par Grimentz, véritable village de carte postale, s'impose. Ce détour peut être associé à une agréable randonnée, en descendant depuis le barrage de Moiry jusqu'à Grimentz. Le chemin est un régal tant pour les yeux que pour l'âme.

Informations sur l'auteur

Anita Brechbuehl

Depuis 2012, Anita Brechbühl raconte sur son blog travelita.ch ses excursions d'un week-end, ses visites de villes et ses grands voyages. Fidèle à sa devise «le monde commence sur le pas de la porte», elle sillonne souvent les vallées sinueuses des Alpes suisses. Son appareil photo ne la quitte jamais et lui permet d'immortaliser les plus beaux moments pour les lecteurs et lectrices de son blog.