Melanie Schmid | 02.03.2018

Bien entendre - Protéger ses oreilles

Quand vous skiez, vous utilisez un casque pour protéger votre tête. Des lunettes de soleil stylées protègent vos yeux contre les rayons UV nocifs, tout en vous donnant un air branché. Mais que faisons-nous pour nos oreilles? Ne devraient-elles pas être protégées contre le vacarme quotidien?

Jamais sans ma musique

Grâce aux smartphones, à Spotify et co., la musique nous accompagne constamment. Comme dans un film, notre trajet de retour à la maison se fait en musique, à travers la ville. Dans le train, pratiquement un passager sur deux porte des écouteurs et écoute sa musique. En plus des bruits naturels comme le chant des oiseaux, du bruit de la circulation et du brouhaha de la foule, nous imposons sciemment une charge supplémentaire à nos oreilles. Et cela presque en continu.

Décibels partout

Lorsque nous écoutons la musique sur notre smartphone, nous pouvons régler le volume nous-même. Tant qu'il n'est pas trop élevé (moins de 85 décibels), cela ne nuit pas à notre audition. Le problème: avec les écouteurs, le volume de la musique est difficile à estimer et il est souvent trop élevé.

La situation est différente dans les manifestations publiques telles que des concerts ou des soirées en boîte de nuit: selon l’ordonnance son et laser, le volume maximal autorisé y est de 100 décibels. Cela correspond au niveau sonore d’une tronçonneuse. Nos oreilles ne peuvent supporter ce volume que pendant une heure par semaine, sans subir de dégâts. Si vous passez chaque week-end une soirée en boîte de nuit, sans utiliser de protection auditive, vous risquez un dégât auditif irréparable.

Comment protéger mes oreilles?

Voici quelques conseils afin de ne pas avoir à renoncer aux plaisirs musicaux.

  • Protection auditive: le meilleur moyen d’éviter des sons trop élevés est la protection auditive. Il peut s’agir de protège-tympan ou de protection phonique. Pendant un concert ou en boîte de nuit, une protection auditive est recommandée. Dans un environnement de travail bruyant, elle est même obligatoire (par exemple sur les chantiers de construction). Conseil: les enfants aiment les casques auditifs colorés.
  • Le meilleur emplacement: que ce soit lors d’un concert ou sur la piste de danse, placez-vous au milieu de la salle, loin des haut-parleurs. Conseil: si le DJ met la musique trop fort, vous pouvez le lui dire.
  • Volume bas: les appareils pour écouter la musique permettent de régler le volume. Réduisez le niveau sonore autant que possible. Conseil: lorsque vous pouvez écouter la musique et quand même vous entretenir avec un ami, le volume ne pose pas de problème.
  • Pauses acoustiques: offrez un peu de calme à vos oreilles de temps à autre, afin qu’elles puissent se reposer. Conseil: lors du trajet en train, lire un livre plutôt que d’écouter votre morceau préféré peut aussi être relaxant.

Le saviez-vous?

Visana est le partenaire principal du festival de musique Cully Jazz, dans le Lavaux. La musique peut nuire à l’audition mais peut aussi être un baume pour l’âme et une source de bien-être. Et pour que la musique soit un plaisir sain pour les visiteurs et visiteuses, Visana distribue à tous les concerts des protections auditives gratuites.

Informations sur l'auteur

Melanie Schmid

Je travaille depuis 2016 au sein du département Communication d’entreprise de Visana, en qualité de rédactrice. J’apprécie de pouvoir découvrir sans cesse de nouveaux thèmes et intégrer mes propres sujets d’intérêt, comme dans le domaine de l’alimentation saine. L’activité physique est essentielle à mes yeux, que ce soit un jogging en forêt ou un cours de Pilates. Je suis également en mouvement sur notre globe terrestre: j’adore découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures.