Nadine Hirschi / 11.04.2019

Bientôt Pâques

Lorsque Pâques approche et que la famille se réunit pour le brunch traditionnel, c'est en général assez stressant. Voici comment réduire le stress, avec mes cinq astuces favorites.

Le brunch de Pâques est un incontournable classique pour ma famille, à l’occasion duquel nous sommes toutes et tous réunis, avec en plus une famille amie. Finalement, nous nous retrouvons à douze personnes autour de la table. Cela demande une certaine préparation et signifie que plusieurs personnes se lèvent tôt et s’affairent dans les cuisines pour que tout soit prêt à temps. Entre-temps, la répartition des tâches est connue mais quelques conseils supplémentaires peuvent faciliter le tout. Voici mes cinq conseils «spécial Pâques», pour passer moins de temps dans la cuisine et davantage avec votre famille.

 

  • Précuire et congeler la tresse et le lapin en pâte à tresse:

la pâtisserie à levure peut facilement être congelée et est très fraîche, même après avoir été réchauffée. Vous pouvez donc cuire les lapins en pâte à tresse deux semaines à l’avance, les laisser refroidir puis les congeler. Une heure avant de les réchauffer, sortez-les du congélateur puis placez-les dans un four préchauffé à 200 degrés, pour environ cinq à huit minutes.

 

  • La décoration des oeufs peut aussi être faite une bonne semaine à l'avance:

un brunch sans oeufs peints est inimaginable! On peut bien sûr aussi choisir la facilité et les acheter déjà peints. Mais, en toute franchise, ils sont bien plus beaux, peints à la main. Surtout lorsque les enfants participent. Les oeufs peuvent très bien être conservés au réfrigérateur pendant une semaine. Il suffit ensuite de les sortir et de les poser sur la table!

 

  • Préparer la décoration de la table:

notre famille fait partie de celles qui aiment bien s'adonner à des expériences de pliage de serviettes. Les exemples foisonnent sur Internet (p. ex. sur Pinterest). Mais cette activité prend du temps. C’est donc une des tâches que j’accomplis volontiers une à deux semaines avant Pâques.

 

  • Planifier les mets assez tôt et les tester à l’avance, le cas échéant:

les idées de recettes pour le brunch de Pâques sont infinies. Après la lecture de journaux de cuisine, j’éprouve régulièrement le besoin de cuisiner quelque chose de spécial et de compliqué. Et voilà que le temps ne suffit plus. Les nouvelles recettes sont généralement plus longues à faire que celles qu’on maîtrise déjà. Mon conseil: prévoyez à l’avance ce que vous voulez cuisiner. Si vous voulez intégrer de nouvelles recettes à un menu, prenez le temps de les tester avant. Vous évitez ainsi les mauvaises surprises.

 

  • Faire de la place et agrandir la table:

il n'est pas facile d’accueillir douze personnes dans la salle à manger ou au salon. Il faudra donc déplacer des meubles et ranger. Si on fait cela le matin du brunch, on est vite inutilement sous pression. Nous avons pris l’habitude de nous en occuper la veille. Ainsi, la décoration de la table avance plus rapidement et nous pouvons placer les mets déjà prêts.

 

Et vous, quelle est votre astuce pour le repas de Pâques?

A propos de
Nadine Hirschi

Depuis 2018, je soutiens le Marketing de Visana, en tant que responsable des contenus J’apprécie surtout le domaine du marketing en ligne pour son dynamisme et la diversité de l’innovation qu’elle propose. Côté vie privée, je ne m’ennuie pas non plus étant donné que je suis mère d’un enfant et que je m’occupe de mes deux chiens. Grâce à mon diplôme de master en sciences du sport, je dispose d’un savoir-faire approfondi sur les thèmes du mouvement et de l’alimentation, qui m’aide à avoir un mode de vie sain.