Stephan Fischer / 10.07.2019

Erreur dans la facturation, que faire?

Il est bien de faire confiance, mais encore mieux de contrôler. Y compris les factures de médecins, de thérapeutes et d’hôpitaux, car l’erreur est humaine. Il ne s’agit que dans de rares cas d’une mauvaise intention. Étant donné que ces factures portent toutefois fréquemment sur des montants élevés, il vaut la peine de les examiner attentivement.

Contrôlez-vous à chaque fois les factures de médecins et d’hôpitaux? Vérifiez-vous si vous avez effectivement reçu les traitements ou les médicaments vous ont été facturés? Mon conseil: faites-le la prochaine fois. Peut-être trouverez-vous des positions qui vous surprendront ou que vous ne comprenez pas.

Demandez une copie de la facture

Évidemment, vous ne pouvez contrôler les factures que lorsque vous les recevez. Cela semble aller de soi, mais ce n’est pas toujours le cas. Et ce, bien que l’article 42 de la loi sur l’assurance-maladie dispose explicitement que les patientes et patients ont droit à une facture détaillée et compréhensible. Si la facture est adressée directement à l'assurance-maladie, vous devriez toujours recevoir une copie. Toutefois, ceci est parfois oublié. N’hésitez pas à demander alors une copie auprès du médecin ou de l’hôpital.

Que faire en cas de factures erronées?

Si vous remarquez une irrégularité sur les factures d’un hôpital, d’un médecin ou d’un/e thérapeute, il convient de procéder comme suit.

 

  1. Étudiez minutieusement la facture. La durée et le motif du traitement sont-ils corrects? Avez-vous effectivement reçu les médicaments facturés? La facture contient-elle des points que vous ne comprenez pas?
  2. Discutez des points en question avec le médecin (le thérapeute, l’hôpital). La plupart du temps, il s’agit d’une erreur et non d’une mauvaise intention. Demandez une facture corrigée par écrit ou par téléphone.
  3. Veuillez nous contacter par le biais du formulaire de contact en ligne sur www.visana.ch, si un médecin ou un hôpital ne veut pas corriger la facture. Vous pouvez aussi nous faire parvenir des indications concernant des factures erronées ou excessives. Nous les étudierons volontiers. Vous contribuez ainsi à réduire les coûts du système de la santé, ce qui se répercute positivement sur l’évolution future des primes de toutes et tous et décharge notre portemonnaie.

Ce que fait Visana

8,3 millions, c’est le nombre de justificatifs que nous avons contrôlés l’année passée. En 2018, les factures de médecins, thérapeutes et hôpitaux se sont montés à environ 3,6 milliards de francs au total. Nous avons décompté et versé en tout 3,1 milliards de francs, c’est-à-dire 12,4 millions de francs par jour. La différence de 501 millions de francs a été reconnue comme correspondant à des «prétentions ne donnant pas droit à un paiement» et n’a donc pas été allouée. Ce contrôle conséquent des prestations (de tous les assureurs-maladie) sert à toutes les personnes assurées, car il freine l’augmentation des primes du montant correspondant. Aidez-nous donc à contrôler, cela en vaut la peine!

À propos
Stephan Fischer

Depuis 2007, je travaille comme rédacteur au sein de la Communication d’entreprise de Visana. Depuis le temps, je comprends le fonctionnement complexe de notre système de santé... plus ou moins! En tant que sportif aux intérêts variés et entraîneur d’athlétisme, je m’intéresse naturellement de près aux thèmes de la prévention, des blessures sportives ou de la récupération. Mais l’environnement et les sciences naturelles font également partie de mes intérêts journalistiques.

Commentaires Règles du blog'