Melanie Schmid / 12.02.2019

Le printemps arrive – l’heure est au rangement

L’hiver entre dans sa dernière phase, sous terre, les premiers signes du printemps se manifestent déjà: c’est le moment de faire de l’ordre. Ranger ses armoires libère l’esprit et ouvre peut-être même de nouvelles perspectives.

L’armoire est pleine à ras bord, mais je n’ai rien à me mettre. Qui ne connaît pas cette situation? Celles qui se considèrent moins comme une «fashion victim», mais plus comme une spécialiste de la cuisine se battra avec d’innombrables objets (prétendument) utiles dans ses armoires de cuisine. Quant au bricoleur enthousiaste, il ne retrouvera pas la bonne vis parmi des milliers d’autres. Dans la société de consommation actuelle, on accumule sans réfléchir. Le résultat: le nombre d’articles de ménage augmente de façon exponentielle, mais l’appartement ne s’agrandit pas.

Ranger pour son bien-être

Le chaos dans les armoires se reflété souvent en nous-même. Nous ne savons ni ce que nous voulons ni ce que nous avons. Faire de l’ordre libère l’esprit et incite à un nouveau départ. Lorsqu’on se met au travail, on ne réalise pas, sur le moment, que faire de l’ordre exige de nous de faire des choix: lâcher prise, décider, vivre le changement, fixer des priorités. Cela fait partie du développement personnel. Lâcher prise fait du bien – faire de l’ordre est un programme de bien-être pour l’âme.

Effectuer un vrai tri

Sur internet, on trouve d’innombrables conseils sur la manière la plus efficace de débarrasser les choses. A mon avis, il est important de trouver une méthode adaptée à ses besoins. Sinon, on risque de n’arriver à rien. Voici quelques propositions:

  • Le tri saisonnier: faire le tri dans tout l’appartement et se débarrasser du superflu à intervalles fixes (annuels, trimestriels).
  • Aller d’une chambre ou d’une armoire à l’autre: suivant l’envie, s’attaquer à de plus ou moins gros volumes dans les armoires ou les chambres.
  • Ou alors, on élimine quelque chose à chaque nouvel achat: on achète par exemple un t-shirt et en élimine un vieux.
  • Le rangement thématique: se focaliser sur une catégorie comme les habits/les souliers, la décoration de Noël, les affaires des enfants.
  • Suivre les concepts d’experts: la méthode Marie Kondo est actuellement très en vogue.

 

Mon conseil (indépendamment de la méthode): posez-vous pour chaque objet la question de savoir si vous en avez vraiment encore besoin ou s’il a une valeur particulière pour vous.

Le problème de la société du gaspillage

Le revers de la médaille sont les déchets générés par ce gaspillage. Souvent, les objets triés sont réutilisables. Il existe différentes solutions alternatives de recyclage:

  • Bazars pour habits d’enfants et jouets.
  • Collecte de vêtements usagés.
  • Bourse aux livres ou bibliothèque ouverte.
  • Plate-formes en ligne telles que Ricardo, Tutti ou le marché Facebook.
  • Marché intranet de l’employeur.
  • Caritas, l’aide aux réfugiés ou la brocante.
  • Tri classique des déchets/recyclage des composants (p. ex. le contenu du livre au vieux papier).

Unser Tipp:

Votre assurance-ménage couvre-t-elle vos biens actuels? Une action d’élimination est l’occasion d’obtenir une vue d’ensemble de ses affaires. Cela ménagera au moins votre portemonnaie en cas de sinistre.

Pour accéder au calculateur

À propos
Melanie Schmid

Je travaille depuis 2016 au sein du département Communication d’entreprise de Visana, en qualité de rédactrice. J’apprécie de pouvoir découvrir sans cesse de nouveaux thèmes et intégrer mes propres sujets d’intérêt, comme dans le domaine de l’alimentation saine. L’activité physique est essentielle à mes yeux, que ce soit un jogging en forêt ou un cours de Pilates. Je suis également en mouvement sur notre globe terrestre: j’adore découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures.

Commentaires Règles du blog'