Melanie von Arx / 12.06.2019

Tous et toutes au potager! Le jardinage urbain pour débutants/es

Que ce soit sur son balcon en ville ou dans son propre jardin, chacun et chacune peut planter ses propres légumes et herbes aromatiques. Avec nos conseils pour les apprentis/es jardiniers/ères, les plantes pousseront encore mieux. Et ce que l’on produit soi-même a encore meilleur goût.

Ne disposez-vous que d’un petit balcon? Cela ne fait rien. Avant d’avoir mon propre jardin, je faisais mes premiers essais de jardinage sur ma mini terrasse de toit, au cœur de la vieille ville. Le jardinage urbain ne nécessite pas beaucoup de place. Quelques pots suffisent pour commencer. L’objectif n’est pas de devenir autonome, mais de pouvoir récolter de temps en temps quelque chose de sa propre production. Cela a bien meilleur goût que les produits des grandes surfaces. Le jardinage constitue en outre un excellent moyen de se détendre d’un quotidien stressant.

 

Remplir les pots de façon correcte

La clé du succès réside dans le pot ou plutôt dans ce qu’il contient. Si le pot est plus haut que 30 centimètres, un drainage est nécessaire avec de l’argile expansée et un matériau non tissé, sinon la terre suffit.

 

  • Le pot doit avoir un écoulement pour l’eau, sinon la plante risque de se «noyer».
  • Placer en premier une couche d’argile expansée (au maximum 1/5 du pot), les cavités amènent de l’oxygène aux racines; l’argile expansée est réutilisable.
  • Un matériau non tissé pour séparer les couches
  • Un terreau sans tourbe (par exemple du terreau universel) ou alors utiliser du terreau d’élevage pour les graines

 

Conseils relatifs à l’engrais: lorsque tu utilises un nouveau terreau, les nutriments qu’il contient suffisent pour une année. Plus tard, tu peux mélanger un peu de compost à la terre (une couche d’environ 1 cm). En principe, la règle de «l’abondance nuit» s’applique pour l’engrais. Mettre de l’engrais une fois par année est suffisant.

L’emplacement parfait

Les jardins ne sont pas tous ensoleillés toute la journée, mais les plantes n’aiment pas toutes le soleil. Il est toujours indiqué sur les jeunes plants ou les paquets de graines de quelles conditions climatiques la plante a besoin:

 

  • plein soleil (de nombreuses herbes aromatiques, les légumes dont on consomme le fruit tels que les tomates)
  • mi-ombragé (roquette, brocoli ou haricots)
  • ombragé (menthe, choux-raves, betteraves, salade)

 

Réfléchis à l’ensoleillement que les plantes auront et choisis-les en conséquence. Règle d’or: «plus les feuilles sont petites, plus elles aiment le soleil» et «plus l’endroit est ensoleillé, plus le pot doit être gros».

Conseil relatif à l’emplacement: il est possible de planter des combinaisons de plantes, telles que quelques tomates avec de la salade, des fraises ou du basilic. Les plantes se trouvant en dessous seront protégées d’un ensoleillement trop intensif par les feuilles des tomates.

Des graines ou de jeunes plants?

A la question de savoir si l’on souhaite faire pousser soi-même les plantes avec des graines ou si l’on préfère planter de jeunes plants déjà prêts, les opinions sont divisées. Le facteur temps est important: en juin, on ne devrait plus commencer à faire pousser des tomates, mais au contraire acheter un jeune plant.

 

  • Un calendrier des plantations présente à quel moment quelle plante doit être semée ou plantée.
  • Toujours placer les jeunes plants dans l’eau avant de les planter et gratter les mottes de racines des plantes d’herbes aromatiques
  • Savoir reconnaître un jeune plant de bonne qualité: compact, de couleur vive, les racines ne sont pas visibles

 

Que ce soit dans le jardin ou sur votre balcon, je vous souhaite beaucoup de plaisir à jardiner et bien sûr à récolter!

Le saviez-vous?

  • Tu peux planter des légumes même en pleine ville: de nombreux champs de légumes sont placés en bord de routes très fréquentées. Il faut donc bien laver la récolte avant de la consommer.
  • Les légumes ne sont pas forcément végétaliens au sens strict du terme: il arrive souvent que des nutriments soient ajoutés à la terre, sous forme de farine d’os (animale).
  • Ne pas éliminer le potager en hiver: à cette saison, tu peux planter des rampons ou couvrir la terre de feuillage, pour la protéger.
  • Bio ou pas? Utilise des plants/graines, de la terre et de l’engrais certifiés bio.
  • Pour les jardiniers et jardinières professionnels ou amateurs: visite un atelier de jardinage urbain, c'est informatif et divertissant à la fois.

À propos
Melanie von Arx

Je travaille depuis 2016 au sein du département Communication d’entreprise de Visana, en qualité de rédactrice. J’apprécie de pouvoir découvrir sans cesse de nouveaux thèmes et intégrer mes propres sujets d’intérêt, comme dans le domaine de l’alimentation saine. L’activité physique est essentielle à mes yeux, que ce soit un jogging en forêt ou un cours de Pilates. Je suis également en mouvement sur notre globe terrestre: j’adore découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures.

Commentaires Règles du blog'