Patrizia Catucci / 18.03.2020

Intolérance alimentaire

On parle d’intolérance alimentaire lorsque le corps réagit à certains aliments avec une réaction excessive du système digestif. L’utilisation des aliments dans le corps ne fonctionne pas correctement ou seulement de façon insuffisante. Vous trouverez dans cet article les intolérances alimentaires les plus courantes et ce que vous pouvez faire en cas d’intolérance.

Symptômes d’une intolérance alimentaire

Les symptômes d’une intolérance alimentaire peuvent être variés. Le plus souvent, cela se manifeste par des problèmes digestifs, tels que maux de ventre, ballonnements, diarrhée, constipation ou malaise, ou par des maux de tête ou des difficultés respiratoires. Si de tels symptômes surviennent après avoir consommé certains aliments, il est judicieux d’effectuer un examen médical.

Différence entre allergie alimentaire et intolérance alimentaire

Une allergie alimentaire, au sens médical du terme, signifie une réaction immunitaire excessive du corps à une substance en soi inoffensive (protéines végétales et animales), qui peut conduire à des réactions allergiques. Une allergie alimentaire est diagnostiquée sur la base de l'auto-observation et de tests de la peau et sanguins (des anticorps peuvent être attestés).

 

En cas d’intolérance alimentaire, le corps a perdu, en partie ou entièrement, la capacité de digérer un produit donné. Le corps ne produit, par exemple, pas d'anticorps en raison du manque d’enzymes, mais réagit immédiatement à un aliment par des douleurs.

 

Les intolérances peuvent être héréditaires. Mais d’autres maladies, une intoxication alimentaire (poisson/champignon) ou l'absorption de nourriture périmée peuvent aussi être des éléments déclencheurs d’une intolérance.

 

Les maux en cas d’intolérances alimentaires ne sont pas des réactions causées par une allergie et, contrairement à une allergie alimentaire, ils ne mettent pas la vie en danger. Heureusement, les allergies alimentaires sont relativement rares.

Intolérances alimentaires les plus fréquentes

  1. Intolérance/malabsorption du fructose
 

La fonction de la protéine de transport pour le fructose (sucre de fruit) est limitée. Les fruits ou les aliments sucrés avec du fructose provoquent des douleurs.

  2. Intolérance au gluten/maladie cœliaque
 

Intolérance à la protéine «visqueuse» présente dans différentes sortes de céréales.

  3. Intolérance à l’histamine (carence d’enzymes/limitation)
 

Les aliments contenant de l’histamine tels que les aliments et boissons fermentés et affinés ne peuvent pas être dégradés.

  4. Intolérance au lactose
 

Absence de l’enzyme lactase, qui a pour conséquence que le sucre laitier (lactose) ne peut pas être décomposé.

  5. Intolérance au saccharose / déficience en sucrase-isomaltase / malabsorption de sucrase-isomaltase
 

Une enzyme inactive empêche une absorption normale du sucre ménager (saccharose) et du maltose (sucre de malt).

  6.  Intolérance au sorbitol
 

En raison d’un système de transport défectueux ou limité dans l’intestin grêle, le substitut du sucre sorbitol n’est pas évacué de façon suffisante.

  7. Intolérance au blé
 

L’épeautre et le seigle sont des sortes de céréales contenant du gluten plus anciennes et sont souvent mieux digérées.

Intolérances alimentaires: que puis-je faire?

Les personnes qui font des réactions aux aliments devraient déterminer à quel nutriment ou aliment elles réagissent exactement et adapter leur alimentation en conséquence, idéalement en collaboration avec une diététicienne diplômée.

 

En cas d’intolérance alimentaire, il est habituellement difficile d'en déterminer la cause, car un test d'allergie ne permet pas de la prouver. On procède donc à un régime par élimination, durant lequel la personne concernée renonce à la consommation d’un aliment pour deux à quatre semaines. Si l’état ne change pas, le problème n’est probablement pas dû à cet aliment. Si les symptômes ont disparu, il pourrait s'agir d’une intolérance.

 

Après l’établissement du diagnostic, les aliments concernés sont évités ou fortement limités. En cas de maladie cœliaque, par exemple, une alimentation strictement exempte de gluten doit être maintenue.

Conseils et astuces en cas d’intolérances alimentaires

  • Renoncer totalement à certains aliments. Ou consommer des repas contenant du lactose, fructose ou de l’histamine en petite quantité, répartis sur la journée, afin qu’ils soient mieux tolérés.
  • Tenir un journal sur l'alimentation/les symptômes, afin de définir l’élément déclencheur
  • Acheter des produits sans gluten et sans lactose.
  • Lire les listes des ingrédients, afin de vérifier la tolérance.
  • En cas d’intolérance à l’histamine, consommer des produits frais autant que possible et renoncer aux aliments qui sont stockés longtemps ou transformés, ainsi qu’à la caféine et la théine.
  • Avec une intolérance au sorbitol: éviter les sortes de fruits et de légumes, telles que les pommes, poires, cerises, abricots, pêches, raisins, brocolis, haricots verts, fenouil, poivrons, choux-fleurs, choux blancs et les jus qui en sont issus.
  • Faites des pauses plus souvent: le stress et un mode de vie malsain renforcent les symptômes.

aha! Centre d’Allergie Suisse

Brochures et fiches informatives relatives aux allergies et aux intolérances:

 

Vous trouverez plus d’informations sur le thème «Allergies alimentaires» sur Internet, sous www.sge-ssn.ch.

À propos
Patrizia Catucci

Je suis passionnée par la vie de famille, les blogs, les tendances et la conception. J’ai toujours été un esprit créatif et j’ai pu jusqu’à présent gérer mon blog ZigZagFood.org qui traite de la famille et des recettes culinaires. Je l’ai mis de côté pour quelques temps, comme je fais actuellement un remplacement pour congé maternité, au sein de l’équipe de marketing en ligne chez Visana, dont je gère le blog. Durant mon temps libre, je teste de préférence des aliments tendance savoureux et surtout sains, je bricole, je crée ou je me promène dans la nature. En tant que mère de deux filles et conceptrice de produits, je peux traiter le blog en m’appuyant sur la devise «La beauté sauvera le monde» (Dostoïevski). Je l’alimente en outre avec des impressions drôles de la vie de famille, des idées de bricolage faciles, des conseils de santé et de délicieuses recettes et d’autres thèmes passionnants que je partage avec vous.

Commentaires Règles du blog'