Stephan Fischer / 27.11.2020

Vaccination contre la grippe: maintenant plus que jamais

«Le principal, c’est de ne pas attraper le coronavirus» pensent actuellement bon nombre d’entre nous, qui craignent d’être infectés par Covid-19. En conséquence, la grippe saisonnière, qui force de nombreuses personnes à rester alitées durant la saison froide et peut présenter une évolution dangereuse, risque toutefois d’être oubliée. Nous vous expliquons comment vous protéger, pourquoi la vaccination contre la grippe est importante, particulièrement à l’heure actuelle, et qui devrait se faire vacciner.

Les règles d’hygiène et de comportement nous accompagnent en permanence depuis des mois. Se laver régulièrement les mains, éviter les poignées de mains, garder ses distances ou porter un masque, réduire les contacts et rester à la maison en cas de symptômes.

 

Ces mesures sont non seulement importantes pour lutter contre le coronavirus, mais aussi contre la grippe, le nombre de cas de grippe constatés cet automne est inférieur aux chiffres de l’année précédente. Les règles de protection contre le coronavirus ont contribué de manière déterminante à freiner jusqu’à présent l’épidémie grippale. Mais la prudence est de mise: une vague de grippe n’est pas encore écartée, en particulier durant les mois d’hiver, et présente de nombreux risques pour la santé, notamment pour les groupes à risque.

Vaccination contre la grippe: mieux vaut prévenir

En raison du nombre élevé d’infections au coronavirus, le nombre d’hospitalisations est en hausse. En nous protégeant contre la grippe, nous contribuons à réduire les traitements hospitaliers liés à cette maladie et à éviter de surcharger le personnel de santé. Vous vous épargnez par ailleurs un auto-isolement désagréable, car les symptômes du coronavirus ne se distinguent guère de ceux de la grippe.
Contre la grippe, la prévention la plus efficace et la moins onéreuse est la vaccination. Elle protège jusqu’à 90%. Mais autant le dire d’emblée: la vaccination contre la grippe ne préserve pas d’une infection au coronavirus, car la grippe est causée par des virus de l’influenza, et la maladie pulmonaire Covid-19 par de nouveaux coronavirus. Ces derniers sont également nettement plus dangereux que les virus de la grippe.

 

À cet égard, la devise à suivre est néanmoins: mieux vaut prévenir. Cela vaut notamment pour les groupes à risque. Ces derniers devraient se faire vacciner contre les infections grippales, afin d’éviter de potentielles complications, qui ne sont pas rares, telles qu’une pneumonie. Et comme le vaccin contre la grippe est très demandé et que le risque de pénurie est important, on devrait réfléchir à une vaccination contre la grippe le plus rapidement possible.

À noter:

En 2020, les doses de vaccin contre la grippe sont délivrées aux médecins et pharmacies de manière échelonnée et sur une longue période. C’est pourquoi il est judicieux de convenir d’un rendez-vous et le cas échéant, de s’inscrire pour la vaccination.

Qui devrait se faire vacciner en priorité?

Les personnes suivantes font partie d’un groupe à risque:

  • personnes âgées (à partir de 65 ans)
  • femmes enceintes
  • femmes qui ont accouché durant les quatre dernières semaines
  • personnes souffrant de maladies chroniques du cœur, de diabète, d’une maladie des reins ou du foie
  • patientes et patients présentant une immunodéficience (en raison d’une infection au VIH, d’une chimiothérapie ou de médicaments contre les rhumatismes)

En dehors de ces groupes à risque, la vaccination est judicieuse pour le personnel médical, les collaboratrices et collaborateurs de structures d'accueil pour enfants et foyers de jour ou les membres de leur famille, afin de protéger les personnes susmentionnées. En effet, pour qu’une protection optimale soit garantie, il faut à la fois que les personnes faisant partie d’un groupe à risque et les personnes en contact avec ces dernières soient vaccinées.


Pour les groupes à risque, les coûts de la vaccination sont pris en charge par l'assurance obligatoire des soins, pour autant que le montant de la franchise ait déjà été atteint.

Restez donc en bonne santé, en continuant à respecter les règles d’hygiène et de comportement, en renforçant votre système immunitaire grâce à un mode de vie sain et en vous faisant vacciner contre le virus de la grippe.

Du 1er octobre 2020 au 31 janvier 2021, Visana soutient la campagne de vaccination contre la grippe de pharmaSuisse, l’association faîtière des pharmacies suisses. Vous pouvez vous faire vacciner dans 22 cantons, sans rendez-vous, dans une pharmacie habilitée à vacciner contre la grippe saisonnière.

 

Vous trouverez ici la liste des pharmacies offrant cette possibilité, près de chez vous: www.vaccinationenpharmacie.ch.

 

Si vous disposez d’une assurance complémentaire Traitements ambulatoires ou Basic, vous pouvez envoyer la quittance de la vaccination à Visana. Nous prenons en charge 90% des coûts de la vaccination en pharmacie, à concurrence de la limite de prestations de votre degré d'assurance complémentaire. Les vaccinations de protection et de voyage de tous types demeurent également possibles chez des médecins. L'assurance de base prend en charge les coûts de la vaccination pour les personnes présentant un risque de complication plus élevé.


Vous ne savez pas avec certitude si vous avez besoin d’une vaccination? Dans ce cas, vous pouvez passer le test de vaccination contre la grippe ici,

Abonnez-vous maintenant!

À propos
Stephan Fischer

Depuis 2007, je travaille comme rédacteur au sein de la Communication d’entreprise de Visana. Depuis le temps, je comprends le fonctionnement complexe de notre système de santé... plus ou moins! En tant que sportif aux intérêts variés et entraîneur d’athlétisme, je m’intéresse naturellement de près aux thèmes de la prévention, des blessures sportives ou de la récupération. Mais l’environnement et les sciences naturelles font également partie de mes intérêts journalistiques.

Commentaires Règles du blog'