retour à l'aperçu

Renforcer naturellement son système immunitaire

Patrizia Catucci
Patrizia Catucci
Le temps humide et froid de l’hiver arrive, tôt ou tard. Mais les virus sont déjà tous là, n’attendant qu’une occasion de nous attaquer. Ne laissez aucune chance aux virus responsables de refroidissement et renforcez votre système immunitaire naturellement et durablement.

Prévenir la grippe et les refroidissements

Les adultes sont victimes d’un refroidissement deux à quatre fois par an. Le rhinovirus, un type de virus relativement inoffensif, en est le principal déclencheur. On dit qu’il est inoffensif parce qu’il s’attaque, en général, «seulement» aux voies respiratoires supérieures.

 

L’air sec est l’une des raisons pour lesquelles les virus se propagent plus rapidement en automne et en hiver. Lorsque l’air est sec, nos muqueuses sont moins bien hydratées et offrent un accès idéal aux virus. Par ailleurs, notre corps est moins bien irrigué par temps froid, en particulier la pointe du nez se refroidit rapidement. Par conséquent, moins de cellules immunitaires circulent dans le nez et les virus peuvent donc se propager facilement. La bonne nouvelle: nous pouvons renforcer notre système immunitaire naturellement et de manière durable.

 

Conseils pour un système immunitaire fort

1. À bas le stress

Un stress chronique à long terme affaiblit le système immunitaire. Essayez d’éliminer les sources de stress et prenez le temps de vous ménager des moments de détente. Découvrez ici les effets que le stress a sur nous et comment retrouver l’équilibre.

2. Dormir

Lorsque nous dormons, le corps produit des anticorps, qui nous aident à nous défendre contre les agents pathogènes. Si nous dormons trop peu sur une longue période, nos défenses immunitaires s’amenuisent et nous devenons plus vulnérables face aux infections. Vous arrive-t-il souvent de ne pas fermer l’œil de la nuit, alors que vous êtes fatigué/e? Alors peut-être que nos conseils pour un sommeil réparateur pourront vous aider.

 

3. Réduire la consommation d’alcool et de nicotine

Rien n’interdit de boire un verre ou deux de vin chaud. Mais comme si souvent, consommer avec modération fait toute la différence. Toutefois, il est évident que plus la consommation est élevée, plus l’impact négatif sur le système immunitaire est important.

4. Ail

Beaucoup l’apprécient, d’autres l’évitent. L’ail est une affaire de goût, mais il est sans aucun doute sain d’en manger. Car l’allicine présente dans l’ail donne un véritable coup de fouet au système immunitaire. L’idéal est de consommer l’ail cru, car c'est ainsi qu’il est le plus efficace.

5. Manger plus de brocoli

Que diriez-vous d’un délicieux curry de légumes avec des brocolis et du chou-fleur? Ces deux légumes contiennent des quantités importantes d’antioxydants et de glutathion. Ce dernier attaque les virus.

 

Vous trouverez ici ma recette de curry préférée.

6. Vitamine E

La vitamine E a un effet antioxydant et contribue à renforcer le système immunitaire. Les noix et les huiles végétales sont d’excellentes sources de vitamine E. Mais le soja, les lentilles, les haricots, le poisson, les œufs, la mangue et l’avocat contiennent également la précieuse vitamine. À noter: la vitamine E est liposoluble et est donc consommée de préférence en combinaison avec des graisses saines.

7. Faire le plein de soleil

La vitamine D est importante pour nos défenses immunitaires. En hiver, de nombreuses personnes souffrent d’une carence en vitamine D sous nos latitudes. Veuillez consulter votre médecin, avant de prendre une préparation de vitamine D. Une carence peut très facilement être détectée, en effectuant un test sanguin. Mieux encore: profitez autant que possible de vous exposer au soleil et faites ainsi le plein de vitamine D de manière naturelle.

8. Sortir prendre l’air

Une promenade en pleine nature fait du bien. En passant du temps à l’air frais , nous remplissons nos poumons d’oxygène et cela stimule la circulation sanguine. La durée idéale d’une promenade au grand air est de 30 minutes par jour. Si le soleil est également au rendez-vous, cela vous permet par la même occasion de faire le plein de la précieuse vitamine D.

 

Boire chaque jour une tasse de lait au curcuma

Le gingembre et le curcuma forment un duo imbattable. Dans le délicieux lait au curcuma, les super-aliments joignent leurs forces. Le gingembre est riche en vitamine C et stimule la circulation sanguine. Les deux ont un effet antibactérien et anti-inflammatoire. Vous pouvez préparer vous-même en toute simplicité la pâte pour le lait d’or, appelée également lait au curcuma.

Marche à suivre

  • Éplucher le gingembre et le curcuma et les couper en petits morceaux. Mettre tous les ingrédients pour la pâte dans un mixeur, à l’exception de l'eau et hacher.
  • Ensuite, mettre la masse hachée dans une casserole, ajouter deux cuillères à soupe d’eau, porter à ébullition la pâte et laisser cuire à feu moyen durant env. cinq minutes.
  • Verser la pâte dans un récipient propre et laisser refroidir brièvement avant de passer à la prochaine étape. La pâte se conserve env. deux semaines au réfrigérateur.

Lait au curcuma

  • Réduire les dattes ou les figues dans un mixeur.
  • Verser 500 ml de lait, les dattes ou les figues et 2 cc de la pâte dans une casserole et chauffer.
  • Ensuite, mettre le tout dans un récipient approprié et faire mousser. Pour finir, ajouter de la cannelle à volonté dans le lait d’or et déguster.

Donne-nous ton avis.

L'article t’a plu?
Nous nous réjouissons de tes commentaires.

Règles du blog'

Articles connexes

Contact