Prévenir l’épuisement grâce à la résilience

Outre la gestion du stress individuelle, les stratégies communes à des individus, des équipes et des organisations doivent être davantage prises en considération.

Celles-ci sont regroupées sous le terme de « résilience organisationnelle ». Voici ce qu’il signifie: des entreprises ou des équipes identifient un écart entre les exigences et les ressources et peuvent réagir de manière flexible à la nouvelle exigence. La question centrale est la suivante: comment une équipe peut-elle maintenir sa capacité d’action dans des situations exceptionnelles? Il ne s’agit pas seulement de savoir si une entreprise et ses équipes demeurent résistantes et de quelle façon, mais également si les conditions de travail favorisent un comportement résilient des collaborateurs et collaboratrices et des équipes et par quels moyens.

Stratégies d’équipe contre l’épuisement au travail

Pour gérer la pression des délais en tant qu’individu, nous nous appuyons soit sur des stratégies actives (en fixant des priorités), soit sur des stratégies relevant de l’émotionnel (par exemple, par le biais d’exercices de relaxation). En revanche, les équipes choisissent presque toujours des stratégies actives pour faire face à la pression. Une équipe qui renoncerait aux pauses communes ferait le choix d’une stratégie défavorable à la santé. A l’inverse, clarifier la répartition des tâches et les exigences, par exemple, aurait un effet favorable sur la santé.