Interruptions myVisana du 22 mai 2019, à 16h00 au env. 21h00

Sucre

«Des bonbons ou un sort!», une formule qu’il est d’usage de prononcer à l’occasion d’Halloween. Malheureusement, nous ne pouvons tout simplement pas résister à une friandise sucrée, cet instinct de survie ancestral étant trop profondément ancré en nous. Ainsi, les plantes toxiques ont souvent un goût amer, tandis que l’acidité est associée à un manque de maturité ou à une contamination bactérienne. Le goût sucré, en revanche, était jadis toujours un signe positif pour les chasseurs et les cueilleurs. Le sucré, c’est bon, cette association est «programmée» en nous, et ce, depuis très longtemps.

Quelle quantité de sucre se cache dans les aliments?

Le sucre ménager est (presque) partout. Il faut donc être sur ses gardes, comme le montrent les exemples suivants:

  • 1 pot de yogourt (180 grammes): 15 à 20 grammes de sucre   
  • 1 barre de chocolat: 10 à 15 grammes de sucre
  • 1 cs de confiture/Nutella: 10 à 15 grammes de sucre
  • 5 dl de boisson sucrée: 50 grammes de sucre
  • 45 grammes de cornflakes: 18 grammes de sucre

En comparaison: nous ne devrions pas dépasser six cuillères à café de sucre ajouté par jour (soit six morceaux de sucre). Cela correspond à environ 18 grammes de sucre ajouté par jour.


Souhaitez-vous informer vos collaborateurs et collaboratrices sur l’alimentation saine au travail?

  • Que peuvent faire les entreprises?

    Les entreprises peuvent faire davantage que d’installer des distributeurs d’eau ou d’organiser des actions proposant des corbeilles de fruits, mesures déjà connues et bien établies. Il est prouvé que de nombreux facteurs influencent notre comportement en matière d’alimentation au travail. Il reste encore à savoir si la pression des délais, l’infrastructure ou l’équipe, par exemple, influent sur le comportement alimentaire des collaborateurs et collaboratrices.

    Il est important que les entreprises donnent à leurs collaboratrices et collaborateurs la possibilité de réfléchir activement à leur comportement en matière d’alimentation. Nous proposons une multitude de possibilités pour aborder le thème de l’alimentation saine auprès de différents groupes-cibles.

  • Infrastructure et offres pertinentes pour la santé

    La fondation Promotion Santé Suisse décerne le label Friendly Work Space. Il s’agit d’une distinction octroyée aux organisations qui mettent en œuvre avec succès la gestion de la santé en entreprise (GSE). Les entreprises «Friendly Work Space» s’engagent systématiquement en faveur de bonnes conditions de travail pour leurs collaborateurs et collaboratrices. A l’instar des critères de qualité du European Network for Workplace Health Promotion (ENWHP, 1999), les critères GSE sont divisés en six domaines, qui donnent ensemble une image globale de la qualité de la GSE. La composition des critères de qualité se fonde sur le modèle de la European Foundation for Quality Management (EFQM).

    L’un des 25 sous-critères, intitulé «Infrastructures et offres pertinentes pour la santé et conditions de travail ergonomiques» (1e), inclut l’engagement dans le domaine de l’alimentation, par exemple en proposant des distributeurs automatiques contenant des offres saines. 

    Nos spécialistes de l’équipe GSE vous soutiennent volontiers dans la planification de la GSE dans votre entreprise, jusqu’à l’obtention du label Friendly Work Space.