Souffrez-vous du blues hivernal?

Les journées sont courtes, nous nous rendons au travail dans l’obscurité. Et quand nous rentrons à la maison, il fait déjà sombre à nouveau. On se sent souvent abattu/e et sans force, on a davantage besoin de sommeil et fréquemment très envie de sucré. Est-ce normal?

Commençons par le plus important: nous sommes nombreux et nombreuses à vivre cela. En effet, le manque de lumière exerce une influence décisive sur notre équilibre hormonal. Notre corps produit davantage de mélatonine, une hormone qui règle le sommeil. Elle est produite en cas de manque de lumière et signale au corps qu’il doit maintenant être fatigué. Aux premiers rayons de soleil, notre corps stoppe la production de mélatonine et déverse la sérotonine. Ce neurotransmetteur nous réveille et nous aide à nous sentir reposés. La sérotonine est considérée comme l’hormone du bonheur et a entre autres pour effet d’améliorer notre humeur.

On suppose aujourd’hui que la sérotonine est impliquée dans le phénomène de la dépression hivernale, puisque le corps transforme la sérotonine pour produire la mélatonine. Ainsi, le taux de sérotonine dans le corps baisse, ce qui influe grandement sur notre humeur et aussi sur l'activation de notre gourmandise.

Dépression hivernale

Certaines personnes ont une véritable dépression hivernale, pendant les périodes sombres de l’année. Elles sont alors abattues et sans énergie. C'est une dépression saisonnière, qui arrive entre l'automne et le printemps. Elle dure en général de deux à trois semaines. Bon à savoir: un besoin accru de sommeil et l'envie de sucré ne sont pas inhabituels en hiver. Ce n'est que lorsque ces deux besoins deviennent trop importants qu’ils peuvent se transformer en épisode dépressif.

Que pouvons-nous faire?

Pendant les mois sombres, le corps a besoin de beaucoup de lumière naturelle; et cela ne vaut pas que pour les personnes souffrant d’une dépression hivernale. Bougez beaucoup à l'extérieur, en faisant des promenades plutôt le matin et à midi, du vélo, de la course, du ski de fond ou de piste, du nordic walking.

Et pour les plus paresseux d'entre nous: même un ciel couvert est bien plus clair que n’importe quelle source de lumière artificielle intérieure normale. Les moments de mouvement à l'air frais activent non seulement la circulation, en aidant à réduire le stress, mais ils permettent aussi au corps de profiter de la lumière du jour. Un programme journalier structuré peut aussi avoir un effet positif sur la dépression hivernale.

Et si la dépression perdure?

Nous connaissons toutes et tous des phases d'abattement. Elles peuvent être influencées positivement par les preuves d'estime ou les bons moments vécus. Mais pendant les épisodes dépressifs ou lorsque cet abattement dure plus de trois semaines, c'est différent. L’humeur des personnes concernées semble difficile à être modulée, elles paraissent vides sur le plan émotionnel et sont souvent limitées dans leur performance. En Suisse, une personne sur quatre souffre au moins une fois dans sa vie de dépression, qui devrait être traitée. La dépression est de loin la maladie psychique la plus fréquente et elle tend à devenir une maladie très commune.

Passez-vous des nuits entières à penser à vos problèmes au travail? Vous sentez-vous constamment épuisé/e ou pensez-vous ne pas être capable de satisfaire aux exigences? Nombreuses sont les personnes qui vivent cela. Le stress chronique peut provoquer un épisode dépressif. Lorsque nous sommes épuisés, le système immunitaire est affaibli et nous risquons davantage une dépression. Souvent, cela commence de manière insidieuse. Mais cela représente aussi une chance de pouvoir éviter un développement plus grave, rapidement.

Action préventive précoce

Nous avons récolté pour vous des astuces simples pour mieux gérer une humeur dépressive et pour la prévention contre la dépression hivernale.

 

  • Le sport et le mouvement à la lumière du jour sont de véritables antidépresseurs.
  • Les méthodes de détente telles que la relaxation musculaire progressive selon Jacobsen, l’entraînement autogène et les méthodes d'exercices respiratoires aident très bien à gérer le stress. Le yoga, le qi gong, le tai-chi ou notre cours de Pilates en ligne ont un effet équilibrant et harmonisant. Ils aident à retrouver un équilibre intérieur.
  • Les mini-pauses pendant le travail: reposez votre dos contre le dossier de la chaise et faites autre chose pendant dix secondes (regarder par la fenêtre ou fermer brièvement les yeux), posez votre main sur votre ventre et percevez comme le ventre se soulève et s'abaisse, avec chaque respiration. Allez chercher un verre d'eau, buvez-le lentement et imaginez comment l'eau vous rafraîchit. Levez-vous régulièrement pour vous étirer.

Portrait de l’auteur

Patrik Bolliger
Spécialiste Gestion de la santé en entreprise
 

Patrik Bolliger accompagne la clientèle entreprises de Visana depuis 2017, en qualité de spécialiste dans le domaine de la gestion de la santé en entreprise (GSE). C’est avec beaucoup de passion pour ce thème qu’il met à profit sa formation approfondie en psychologie du travail et des organisations ainsi que sa longue expérience en tant que cadre de conduite spécialisé et gestionnaire de comptes talentueux, en faveur de notre clientèle.

Père de deux enfants, il est également actif dans sa vie privée. Pour se détendre, il apprécie les longues balades à pied, la cuisine et le tai-chi.

Notre soutien

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. L’équipe «Gestion de la santé en entreprise» vous conseille volontiers.