Les prestations assurées sont-elles versées lorsque des collaborateurs/trices ont été contaminés par le coronavirus (COVID-19) et sont en incapacité de travail?

Oui, les prestations assurées sont allouées dans le cadre de l'assurance-maladie d’indemnités journalières existante, comme pour tout autre cas de maladie, pour autant qu’un certificat d’incapacité de travail ait été établi.

Les prestations assurées sont-elles versées lorsque des collaborateurs/trices du secteur des soins ont été infectés par le coronavirus (COVID-19), tombent malades ou ne peuvent pas travailler en raison des symptômes?

Oui, les prestations assurées sont allouées dans le cadre de l’assurance-accidents, à titre de maladie professionnelle.

Lorsque des collaborateurs/trices se trouvent en quarantaine, à quelles prestations ont-ils/elles droit?

Visana n'alloue aucune prestation lorsque des collaborateurs/trices en quarantaine ne présentent aucun symptôme. Des demandes peuvent être déposées auprès de la caisse de compensation. Vous trouverez des informations complémentaires sur le site Internet de l’Office fédéral des assurances sociales. Lorsqu’il s’agit de collaborateurs/trices travaillant dans le secteur des soins, les prestations sont généralement allouées dans le cadre de l’assurance-accidents, à titre de maladie professionnelle.

Lorsque des collaborateurs/trices font partie d’un groupe à risque, mais ne sont pas malades, des prestations sont-elles malgré tout allouées par l’assurance-maladie d’indemnités journalières?

Les personnes qui font partie d’un groupe à risque ou craignent d’être infectées, mais ne sont pas malades, ne reçoivent aucune prestation d’indemnités journalières en cas de maladie (y compris en présence d’une attestation médicale).

Que prend en charge Visana en cas de maladie pendant le chômage partiel?

Lorsque des collaborateurs/trices dont l’entreprise a introduit le chômage partiel sont en incapacité de travail pour cause de maladie, les prestations assurées sont allouées dans le cadre de l'assurance-maladie d’indemnités journalières. L’indemnité journalière est calculée sur la base du salaire que le collaborateur/la collaboratrice aurait perçu en l’absence de chômage partiel.

La Confédération prévoit-elle une indemnisation pour les pertes de gain occasionnées par les mesures de lutte contre le coronavirus?

Le 20 mars 2020, le Conseil fédéral a pris des mesures pour minimiser les conséquences économiques résultant des mesures prescrites pour freiner la propagation du virus. Les mesures sont applicables dès maintenant et rétroactivement à partir du 17 mars 2020. Elles sont limitées à une durée de six mois.

Qui a droit à une indemnisation de la Confédération?

Vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur le site Internet de l’Office fédéral des assurances sociales, qui est actualisé régulièrement. En collaboration avec le groupe de travail Influenza et le SECO, l’OFSP a élaboré un «Manuel pour la préparation des entreprises», qui sert de base de travail aux entreprises et administrations, afin qu’elles puissent évaluer leur situation et prendre les mesures de prévention adéquates.

Quel soutien les collaborateurs/trices malades en incapacité de travail reçoivent-ils/elles? Les mesures de Case Management sont-elles poursuivies?

Nous continuons à soutenir vos collaboratrices et collaborateurs qui sont en incapacité de travail de longue durée. En lieu et place d’une visite par un/e Case Manager, nous les contactons par téléphone. Nous demandons toujours l'accord de l'employeur au préalable.