Calculer la prime

Echange électronique des données (EDI)

L'échange électronique de données permet une facturation électronique des prestations avec les médecins, hôpitaux, pharmacies, laboratoires et autres prestataires de services dans le domaine de la santé.
  • Economiser les coûts avec EDI

    A quoi sert l'échange électronique des données?

    L'échange électronique des données permet de simplifier les processus. Outre un gain de temps important et des économies financières, l'EDI permet l'introduction de systèmes de facturation prescrits par la loi, par ex. le tarif médical TARMED ou SwissDRG.

    Comment fonctionne l'échange électronique de données?

    On peut dire que la «facturation électronique» est réalisée lorsqu'une facture est transmise à l'assureur par les partenaires contractuels respectifs sous forme électronique d'après le standard convenu.

    Les standards et directives applicables sont les standards XML actuels du Forum pour l'échange électronique des données dans le domaine de la santé.

    L'échange électronique de données nécessite qu'il y ait la possibilité de l'envoi des données d'un côté et de leur réception de l'autre. Les refus, les préavis et les demandes des documents doivent également être traités par voie électronique.

    En principe, Visana est prête à l'échange électronique des données avec les émetteurs de factures dans le système du tiers payant.

    Système du tiers payant

    Dans le système du tiers payant, la mise en exploitation a eu lieu avec H-Net, MediData et curabill.

    Quel avantage l'échange électronique des données apporte-t-il?

    Avec la facturation électronique, les limitations TARMED sont supprimées. Ceci représente une simplification considérable de la facturation. Alors profitez de l'échange électronique des données!

    Avons-nous éveillé votre intérêt?

    Disposant d'une grande expérience, nos spécialistes vous aideront volontiers si vous rencontrez des problèmes et répondront à toutes vos questions concernant l'échange électronique des données. Remplissez simplement le formulaire prévu à cet effet.

  • Factures SwissDRG

    Quel standard Visana utilise-t-elle?

    Le Forum pour l'échange des données a publié mi-février 2013 le nouveau standard pour les factures XML 4.4. Ce standard permet l'échange commun et systématique des données médicales avec la facture SwissDRG. Visana applique le standard XML 4.4 selon le projet de la branche eKARUS. Depuis début 2012, les hôpitaux facturent les prestations stationnaires selon les forfaits par cas dépendant du diagnostic (SwissDRG). Le Conseil fédéral a édicté une ordonnance relative à l’échange systématique de données médicales concernant le diagnostic et le traitement (MCD).

    Service de réception des données

    D’après cette ordonnance, les assureurs-maladie sont tenus de traiter les factures d’hôpital contenant des données médicales de traitement (MCD) à la charge de l’assurance obligatoire des soins conformément aux dispositions en matière de protection des données par le biais d’un service de réception des données certifié. En contrepartie, les hôpitaux doivent fournir à l’assureur-maladie pour chaque facture les données de traitement et de diagnostic nécessaires au contrôle ordinaire de la facture par l’assureur-maladie.

    Facturation électronique

    Les deux nouveaux standards XML 4.4 generalInvoice & hospitalMcd du Forum pour l’échange des données doivent être appliqués pour la facturation électronique avec MCD. La transmission de la facture et des données médicales de traitement y relatives (MCD) au service de réception des données doit être faite sous forme couplée, comme cela a été décidé dans le cadre du projet de la branche eKARUS. Le couplage des données s’effectue par le biais du container du Forum pour l’échange des données (generalContainer_430.xsd). Par ailleurs, il faut impérativement tenir compte d’autres décisions du projet de la branche eKARUS (p. ex. MCD 4.3 n’est pas utilisé).

    Manière de procéder

    Visana ne délivrera une validation pour l’exploitation productive EDI que lorsque les tests avec les hôpitaux auront été passés avec succès. Ces tests comprennent le processus de compensation des prestations selon le concept technique eKARUS, c’est-à-dire la facturation et la réponse aux factures.

    Pour l’application concrète du nouveau standard, le respect des critères eKARUS ou en cas de questions spécifiques relatives au contenu des champs ou d’intérêt pour une exploitation test, nos spécialistes se tiennent volontiers à votre disposition. Veuillez utiliser à cet effet le formulaire de contact.

    Autres factures

    Pour la transmission électronique de factures autres que SwissDRG (prestations ambulatoires et hospitalières telles que réadaptation, psychiatrie, etc,), il n'est pas obligatoire d'utiliser le standard XML 4.4. Les versions précédentes du standard (par ex. XML 4.3) restent valables.