En notre qualité d’employeur d’environ 1400 collaboratrices et collaborateurs, nous souhaitons miser sur de nouvelles formes de travail, sans faire de compromis en ce qui concerne la santé des collaboratrices et collaborateurs.

Angelo Eggli, CEO Visana Services SA

Un travail purement numérique peut nuire à la santé. La collaboration physique est également associée à une certaine structure qui nous fait du bien. Ce sont les petites choses comme les pauses prévues, l’activité physique pendant le déplacement, la restauration pendant les séances. Il est donc important de ne pas seulement voir les aspects positifs de la flexibilité, mais aussi de la situation de travail dans son ensemble. Cela n’est pas directement lié au coworking. Il faut aussi y veiller pour le travail à domicile. Mais dans l’espace de coworking, ces structures sont automatiquement disponibles.

Professeur Andrea Back, Professeure et directrice de l’Institut d’informatique de gestion de l’université de Saint-Gall