Monsieur le conseiller fédéral Didier Burkhalter veut diminuer les coûts de la santé

Berne, 10 déc. 2010 Après la surprise créée l’automne dernier par le refus qu’avait opposé le Parlement à un paquet de mesures, le Conseil fédéral a décidé de son propre chef de lancer une série de mesures visant à diminuer les coûts de la santé au 1er janvier 2011.

Augmentation de la contribution aux frais hospitaliers

Lors d’un séjour hospitalier, l’assurance obligatoire des soins prend en charge non seulement les frais de traitement mais aussi ceux de logement et de nourriture. Etant donné que les personnes assurées peuvent économiser les frais de repas pendant un séjour hospitalier, elles doivent, en vertu de la loi sur l’assurance-maladie, contribuer à une partie des coûts. Jusqu'ici, cette contribution s'élevait à 10 francs par personne assurée et par jour.

Le Conseil fédéral a décidé de l’augmenter à 15 francs par jour. Tous les adultes (à partir de 26 ans) devront s’acquitter de cette contribution. Les enfants et les jeunes adultes jusqu’à 25 ans qui sont encore en formation en seront exempts. La modification d'ordonnance permettra de réduire de près de 115 millions de francs les coûts à la charge de l'assurance de base.

Suppression des contributions pour les aides visuelles au titre de l’assurance de base

La contribution de l’assurance obligatoire des soins pour les frais d'achat de lunettes et de verres de contact sera supprimée (aujourd'hui, 180 francs sont alloués par enfant et par année; pour les adultes, le même montant est alloué tous les cinq ans). Le Conseil fédéral espère économiser 40 millions de francs au moyen de cette mesure.

Cette décision n’a pas d’incidence sur les prestations pour lunettes et lentilles de contact contenues dans les assurances complémentaires.

Autres mesures d’économie

Le Conseil fédéral a également décidé de supprimer une série de montants maximaux de prise en charge au titre de l'assurance obligatoire des soins. Par exemple, le montant maximal de prise en charge des appareils pour mesurer le taux de glycémie et des produits utilisés contre l'incontinence sera moins élevé.

En ce qui concerne les médicaments, Monsieur Burkhalter a annoncé pour l'année à venir des économies supplémentaires pour un montant de plus de 100 millions de francs. En outre, le brevet de divers médicaments expirera; ceux-ci pourront ainsi être remplacés par des génériques, plus avantageux.

Nouvelles prestations de l’assurance de base

Désormais, l’assurance obligatoire des soins prendra en charge dans son ensemble la vaccination des jeunes filles en âge scolaire contre le papillomavirus humain (HPV). La vaccination des femmes âgées de 20 à 26 ans sera remboursée jusqu’à fin 2012. Aucune franchise ne sera prélevée pour cette prestation. 

L’assurance obligatoire des soins prendra également en charge la pose d’un anneau ou d’un bypass gastrique chez les personnes dont l’indice de masse corporel (IMC) dépasse 35. Jusqu’à aujourd’hui, l’IMC devait être supérieur à 40. Avant de pouvoir se faire opérer, la personne concernée devra avoir suivi une thérapie non chirurgicale pendant deux ans sans succès.

Le groupe Visana en quelques mots

Le groupe Visana fait partie des leaders parmi les assureurs-maladie et accidents en Suisse. Il propose l’assurance obligatoire des soins (AOS) selon la loi sur l’assurance-maladie (LAMal), des assurances-maladie complémentaires et assurances de choses selon la loi sur le contrat d’assurance (LCA) ainsi que des assurances-accidents selon la loi sur l’assurance-accidents (LAA). Visana assure une clientèle privée (personnes individuelles et familles) de même qu’une clientèle entreprises (entreprises, institutions publiques et associations). Pour cette dernière, elle propose des assurances-accidents et de perte de salaire. Le groupe Visana compte au total près de 1,1 million d’assurés/es, dont 567 000 personnes sont assurées auprès de Visana pour l'assurance de base. Entre le siège principal à Berne et environ 120 agences partout en Suisse, le groupe Visana emploie près de 1300 collaboratrices et collaborateurs. Le volume des primes s’élève à environ 3,1 milliards de francs.

David Müller

Responsable de la communication d'entreprise Ligne directe: 031 357 93 31 Téléphone portable: 076 495 74 91