retour à l'aperçu

Cuisiner en préservant les vitamines

Melanie von Arx
Melanie von Arx
Les vitamines nous permettent de rester en forme et en bonne santé. Une alimentation riche en vitamines, composée de fruits et légumes en abondance, est donc vitale. En général, plus un aliment est frais, plus il est sain.

Au réfrigérateur, beaucoup de vitamines se perdent: selon les variétés de légumes, la perte en vitamine C peut aller jusqu'à 25% par jour. Mais en hiver, rares sont les fruits et légumes de saison. Les légumes surgelés constituent alors une bonne alternative, qu'ils viennent de grands distributeurs ou de votre propre jardin. Les légumes fraîchement récoltés et aussitôt blanchis puis congelés conservent une majorité de leurs précieux nutriments, même après plusieurs mois. Vérifiez toutefois que les produits soient naturels et ne contiennent aucun additif tel que des condiments.

Dès que les températures se font plus clémentes au printemps, les étals se remplissent à nouveau d'aliments frais et riches en vitamines. Pour découvrir comment profiter du printemps malgré l'abondance de pollen, lisez notre conseil de santé du mois de mars.

 

Une cuisson brève, davantage de vitamines

En cuisant, les légumes perdent une grande quantité de vitamines. Les fruits et légumes ne devraient jamais être laissés dans l'eau, mais seulement lavés brièvement avant leur préparation. Le type de cuisson (à la vapeur, à la poêle, à l'eau) n'est pas décisif pour la perte de vitamine. Pour préserver les vitamines lors d'une cuisson à la poêle, utilisez seulement une petite quantité d'huile végétale, comme cela est par exemple d'usage dans la cuisine asiatique. Pour la cuisson à l'eau, il est préférable de n'utiliser qu'une faible quantité d'eau, que ce soit dans une casserole ou dans un autocuiseur. En règle générale: plus le temps de cuisson est court, plus le produit conserve ses vitamines.

Dès que les températures se font plus clémentes au printemps, les étals se remplissent à nouveau d'aliments frais et riches en vitamines. Pour découvrir comment profiter du printemps malgré l'abondance de pollen, lisez notre conseil de santé du mois de mars.

 

Donne-nous ton avis.

L'article t’a plu?
Nous nous réjouissons de tes commentaires.

Règles du blog'

Articles connexes

Contact