Stephan Fischer / 11.10.2021

Comment sont générées vos primes?

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir comment sont générées vos primes ou pourquoi elles sont parfois plus élevées que l'année précédente? Nous vous expliquons comment vos primes sont générées et pour quoi elles sont utilisées.

Chaque année, les primes sont annoncées en automne, apportant son lot de mécontentement. Pour de nombreuses personnes en Suisse, elles augmentent généralement de manière différente, selon l'assureur-maladie, le groupe d’âge et la région. Les méchants sont alors la plupart du temps les assureurs-maladie. À tort. Nous vous expliquons pourquoi.

Les primes sont le reflet des coûts de la santé

Les habitantes et les habitants de Suisse sollicitent toujours davantage de prestations. Et cela coûte. En 2020, les coûts de la santé se sont élevés à plus de 90 milliards de francs. Mais ce n'est pas que la forte consommation de prestations médicales, mais aussi le progrès médical, les nouvelles prestations dans l'assurance de base et les transferts de coûts du service public vers les assureurs-maladie, qui mènent à une augmentation pratiquement sans frein des primes. De plus, les différences de comportement au sein de la population influent également sur le niveau des primes, ce qui explique les différences entre les cantons: plus un canton ou une région compte de fournisseurs de prestations (médecins, hôpitaux, pharmacies, etc.), plus les coûts de la santé, et donc les primes d’assurance-maladie, sont élevés dans ce canton.

Le rôle de Visana comme assureur-maladie

En tant qu’assureur-maladie, nous avons la tâche de contrôler les coûts et l’économicité. Ce sont là les instruments centraux des assureurs, afin d’impacter positivement le développement des coûts. Chaque année, Visana traite près de 8,9 millions de justificatifs. Grâce au contrôle des factures, que les assureurs ont l’obligation légale d'effectuer, nous économisons 482 millions de francs par an.

 

De plus, les assureurs ont l’obligation de former suffisamment de réserves pour garantir la solvabilité à long terme. La même chose vaut pour les primes: elles sont fixées de manière à pouvoir couvrir les coûts. Le montant n'est donc pas basé sur une décision purement arbitraire de la part des assureurs, mais il repose sur des calculs complexes.

Voici comment la prime est générée

Afin que les assureurs-maladie puissent calculer une prime couvrant les coûts pour l’année suivante, ils établissent un pronostic aussi précis que possible basé sur les facteurs suivants:
 

 

  • les prestations d’assurance allouées l’année précédente;
  • une estimation des prestations attendues pour l’année en cours;
  • une estimation des recettes et dépenses pour l’année suivante.

 

Les primes sont ensuite validées par l’Office fédéral de la santé publique. À cela s’ajoutent les paiements attendus de la compensation des risques ainsi que l’estimation des rendements issus des placements en capitaux. Les réserves et provisions nécessaires et disponibles jouent également un rôle à cet égard. Pour les primes 2021, le groupe Visana utilise une partie des réserves, notamment afin d’éviter une augmentation des primes due au coronavirus.

Pour quoi les primes sont utilisées

Près de 96% de l’argent des primes de l'assurance de base sont employés pour rembourser les frais de santé auprès des fournisseurs de prestations (médecins, hôpitaux, thérapeutes). C'est-à-dire que seuls 4 francs sur 100 francs d'argent des primes sont utilisés pour les frais administratifs des assureurs. Les 96 francs restants sont entièrement destinés aux personnes assurées. Visana fait partie des assureurs de Suisse ayant les frais administratifs les plus bas et elle vise à les garder à ce niveau.

Afin de faire baisser durablement les coûts, ce sont essentiellement les cercles politiques qui peuvent agir, puisqu’ils ont accès aux leviers légaux nécessaires. Jusqu’à nouvel ordre, aucun inversement de la tendance n'est en vue, concernant les frais de la santé. De notre côté, en tant qu'assureur, nous faisons tout pour maintenir les coûts à un niveau bas et offrir des primes qui restent attrayantes.

À propos
Stephan Fischer

Depuis 2007, je travaille comme rédacteur au sein de la Communication d’entreprise de Visana. Depuis le temps, je comprends le fonctionnement complexe de notre système de santé... plus ou moins! En tant que sportif aux intérêts variés et entraîneur d’athlétisme, je m’intéresse naturellement de près aux thèmes de la prévention, des blessures sportives ou de la récupération. Mais l’environnement et les sciences naturelles font également partie de mes intérêts journalistiques.

Abonnez-vous maintenant!

Commentaires Règles du blog'