Fabian Ruch / 26.04.2022

Retrouver la forme avec Daniel et Mujinga

Daniel, protagoniste de notre nouvelle série du blog, participe au challenge Mujinga. Il est motivé et il s’entraîne déjà assidûment. En mai, cinq mini-entraînements motivants l’attendent, de même que toutes les personnes qui aiment les défis sportifs. Notre ambassadrice, Mujinga Kambundji, présente les exercices.

Le printemps est là, le soleil brille et la météo nous invite à sortir à nouveau régulièrement. Pour nous dérouiller les muscles après l’hiver. Daniel Knuchel aussi a du pain sur la planche au cours des prochaines semaines: «J’aime beaucoup me déplacer à vélo», dit Daniel. «Et bien sûr, je suis encore très confiant que j’atteindrai mes objectifs, à savoir être en meilleure forme et perdre quelques kilos.» Après le conseil en nutrition ainsi que le conseil par des professionnels/les des chaussures de course, Daniel débutera bientôt le défi de Mujinga.

 

En mai, il se mesurera également à l’ambassadrice de Visana, Mujinga Kambundji, dans le cadre du défi des pas parcourus. Et il s’essaiera en plus aux cinq entraînements hebdomadaires que présente Mujinga Kambudji.

 

Les exercices de Mujinga sont simples et peuvent (avec de légère variations) être réalisés par tout le monde, quel que soit son niveau.

 

Souhaites-tu participer, comme Daniel? Alors inscris-toi sans attendre ici. Et avec un peu de chance, de super prix t’attendent à la fin du défi. 

Défi (printanier) avec Mujinga

Les cinq exercices que Mujinga Kambundji et son entraîneur ont concoctés pour le défi sont très variés. Les entraînements conviennent à toutes et tous, pas seulement aux sprinteuses de talent telles que Mujinga, qui est devenue championne du monde sur 60 mètres à Belgrade, en mars.

 

Dans des vidéos motivantes, la coureuse de 29 ans donne des instructions pour réaliser correctement les exercices. 

Plus de force, plus de définition et une meilleure forme

Mêmes celles et ceux qui n’ont pas autant d’entraînement que Mujinga Kambundji (soit probablement 99,9999% de tous les participants/es) peuvent profiter des cinq entraînements proposés.

 

Une course par intervalles facile d'environ 20 à 30 minutes figure tout d'abord au programme. Ensuite viennent des squats. Il faut faire 20 flexions de genoux pendant cinq jours consécutifs. L’entraînement se poursuit avec du saut à la corde; ce troisième exercice consiste à faire 50 sauts consécutifs sans erreur. Cela développe considérablement la condition physique et la coordination. «Cela fait en réalité plusieurs dizaines d'années que je n’ai plus pratiqué le saut à la corde, si l’on exclut mes tentatives il y a quelques années, en jouant avec notre fille lorsqu’elle était toute petite», dit Daniel, tout sourire. «Cela sera certainement amusant de tenir à nouveau une corde à sauter dans les mains.»

 

Le quatrième entraînement sera sans aucun doute un véritable défi pour Daniel et beaucoup d’autres. Il s'agit de faire la planche sur les avant-bras. C’est un exercice difficile avec le poids du corps, qui entraîne et sculpte l'ensemble du corps. Si l’on réalise correctement et régulièrement cet exercice, les effets sont formidables, car il renforce non seulement le dos et les abdominaux, mais aussi les jambes, les bras et les épaules. Daniel s'entraîne déjà à la maison, sur le balcon, entre le grill, la table et les jouets de sa fille. 

Celles et ceux qui intègrent la planche dans leur quotidien verront rapidement des changements dans leur physique, y compris un ventre (plus) plat.

 

Et le dernier exercice aussi, les box jumps, sont bénéfiques pour de nombreuses zones du corps. Sauter améliore la force, définit les muscles et renforce le haut et le bas du corps. Si l’on a précédemment effectué les quatre autres entraînements de manière adéquate, on se sentira nettement plus fringant/e après le défi de Mujinga. «Et nous serons alors prêts pour la saison de la baignade», ajoute Daniel en riant. Après de nombreuses années d'arrêt en raison de douleurs aux hanches, il a repris la course à pied, grâce aux chaussures adéquates; et il espère être encore plus rapide lors de ses sorties en vélo, grâce à l’amélioration de sa force et de sa condition physique. 

 

Daniel nous a spontanément proposé de l’accompagner lors d’un tour à vélo, au cours des prochaines semaines. Après les entraînements du challenge, nous serons pour cela en pleine forme. Nous sommes impatients de savoir quel itinéraire choisira Daniel.

Daniel participe également au défi des pas parcourus

Dans le cadre du défi des pas parcourus, les clientes et clients de Visana qui se sont inscrits d’ici au 30 avril 2022 dans l’app myPoints font en mai 20% de pas de plus qu’en avril. S’ils y parviennent, ils reçoivent 10 000 points supplémentaires. «Participer est pour moi une question d’honneur», déclare Daniel. Le sportif de 52 ans a notamment décidé de ne pas prendre l'ascenseur en mai. Cela paraît simple, mais Daniel aura quelques obstacles à surmonter. En effet, aussi bien son bureau que son appartement se trouvent au dernier étage: il travaille au quatrième étage du siège principal de Visana à Berne et habite au troisième étage. Bien que plus fatigant, éviter à chaque fois l'ascenseur permet d'accumuler quelques pas supplémentaires. 

Abonnez-vous maintenant!

À propos
Fabian Ruch

Sur le plan sportif, je pratique principalement des sports de ballon et de balle (football, tennis, golf), mais j’aime aussi aller à la salle de sport. Professionnellement, je travaille aujourd’hui comme journaliste sportif pour la NZZ et j’exerce une activité indépendante dans le domaine de la communication. J’ai l’occasion de soutenir Visana au niveau rédactionnel dans de nombreux domaines. Je suis par ailleurs chef de la rédaction du premier magazine suisse de sport féminin SPORTLERIN. En plus du sport, les voyages, la lecture et le poker font partie de mes activités favorites parmi les nombreuses occupations que j’apprécie.  

Commentaires Règles du blog'