Les coûts des accidents non professionnels (2013)

On peut se demander si l’activité physique et le sport sont aussi bons pour le portemonnaie. En effet, plus d’activité physique et de sport signifie aussi un risque d’accident accru. Or, la statistique du Bureau de prévention des accidents (bpa) de l’année 2013 dit le contraire.

La majeure partie des coûts résultent des accidents à domicile et de loisirs (les personnes chutent, se blessent avec des outils et appareils ou se brûlent).

Le deuxième bloc de coûts provient des accidents de la circulation, ensuite seulement vient le sport.